Coa - Onis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Coa - Onis

Message par Cap' le Lun 18 Jan - 16:16

Code:
<blockquote><div class="Titre1">Les Onis : La fougue de la jeunesse</div>

<img src="http://i58.servimg.com/u/f58/11/44/02/55/coalit10.jpg" class="Déco"><div class="Légende">Membre de la Caste de la Terre Oni en étude de cas sur une nouvelle architecture possible.</div>

Bien que les Onis aient rejoint la Coalition il n’y a que quelques siècles a peine, ils sont rapidement devenus un membre incontournable de ce régime politique et l’image même du bras armé de cette dernière. Société industrieuse et progressiste, les Onis se sont entourés d’un cadre militaire strict et solide afin de conduire la destinée de leur race au sein d’une galaxie si hostile. Les autres races ont rapidement appris à ne jamais sous-estimer les armées Onis à la bataille, mais résumer leurs talents à leurs simples compétences martiales serait une erreur, ce sont également des diplomates avisés et patients ainsi que des bâtisseurs hors pairs capable de transformer des mondes stériles en Eden propices à la vie. Convaincus que leur heure est venue, les Onis se lancent avec enthousiasme dans la conquête galactique et la découverte des secrets des Anciens, qu’ils voient comme une race plutôt que de leur associer les connotations mystiques qu’ils symbolisent chez de nombreuses autres civilisation.

<div class="Titre2">Origines :</div>

L’histoire des Onis commence environ quatre mille années avant notre ère, ce qui en fait la race la plus jeune de la galaxie. Ces derniers trouvèrent racine sur la planète Tsua’Malor, qui était alors un monde volcanique et dangereux où les terres habitables se faisaient rares, mais les territoires hostiles riches en minerais étaient très recherchés. Personne ne sais quel évènement provoqua la naissance de la vie des Onis, en tout cas, ces derniers n’étaient malheureusement pas seul sur leur planète d’origine : l’on y trouvait en effet également de nombreux clans Orks, vestiges d’anciennes flottes de guerre apparues sur cette planète et coincés, incapables de retourner dans l’espace. Ces derniers s’étaient donc installés sur Tsua’Malor et avaient progressivement régressé à l’état sauvage, devenant brutaux et sans merci et se faisant mutuellement la guerre entre eux, car un Ork est incapable de passer une année entière sans se battre. Les peaux-vertes étant naturellement instables, mais toujours prêt à se battre, ils remarquèrent bien vite la civilisation Oni et décidèrent de l’exterminer sans aucune pitié, juste parce qu’un petit massacre serait toujours quelque chose de particulièrement amusant pour eux.

Dès leur naissance, les Onis furent donc placés dans une situation où ils risquaient ni plus ni moins que l’extinction pure et simple de leur race : les Orks ne faisaient pas dans la finesse et dans un conflit de type antique, leur endurance supérieure leur offrait un avantage indéniable, d’autant plus que les Onis étaient des combattants très faible au corps-à-corps. Pourtant, c’est l’existence de cette menace même qui fédéra la race entière en tant qu’un seul peuple et lui permit d’atteindre l’excellence, là où l’humanité se serait probablement divisée sans savoir quelle réponse appropriée fournir à cette agression : chaque région, ville et village mirent leurs efforts en commun afin d’accélérer le développement d’armes toujours plus sophistiquées afin de répondre à la menace des peaux-vertes et la société se scinda alors en trois castes existant toujours aujourd’hui : la Caste du Feu, composée des forces armées, la Caste de la Terre, dont le travail était de construire villes, fortifications ainsi que d’assurer les travaux de recherches militaires, ainsi que la Caste de l’Eau, qui assurait le lien entre tous les différents peuples Oni de la planète. Cette union généra une vitesse de développement sans précédent : en trois siècles, les Onis possédaient l’arme Nucléaire, l’Artillerie, des armes à feu très sophistiquées et tout le matériel de guerre nécessaire dans un conflit à grande échelle et pacifièrent finalement Tsua’Malor sous l’écrasante supériorité technologique dont ils faisaient preuve sur les Orks.

Désormais lancés sur la machine du progrès, les Oni continuèrent leurs recherches, transformant leur planète en paradis avant de tourner leurs regards vers les étoiles en vue d’une colonisation. Bien entendu, ils connurent quelques échecs, mais parvinrent en un temps record à se constituer un petit empire prospère et stable. La seule mauvaise surprise qu’ils croisèrent dans la galaxie était celle de la présence de leurs ennemis jurés les Orks, des spécimens plus développés, bien que leurs armes grossières ne valaient pas grand-chose en comparaison de celle des Oni. Cela leur fit toutefois réaliser qu’ils ne viendraient pas aussi facilement à bout de cette menace et ils redoublèrent d’effort. Bientôt, les exo-armures apparurent, ainsi que les drones et l'intelligence artificielle, la caste de la Terre se spécialisa dans la terra formation ainsi que la conception de ville toujours plus propres et majestueuses tandis que la caste de l’eau devait désormais traiter avec les autres espèces galactiques que croisaient les Onis et qui n’étaient pas hostiles en vue d’échanges commerciaux, même si ils ne croisèrent au départ que des civilisations primitives qui n’avaient pas grand-chose à leur offrir hormis des vivres et l’hospitalité. Cette organisation bien huilée est toujours en activité aujourd’hui et malgré le dynamisme technologique Oni, leur système hiérarchique plutôt rigide semble immuable.

Un peu plus de mille années avant notre ère, l’Empire Oni atteint la bordure des systèmes connu alors en pleine guerre, les Acolytes de la Vérité, utilisant les Orks comme troupes d’assaut, agressant la coalition du Valhalla dans le but de la détruire. La Caste de l’Eau y vit une opportunité plutôt qu’une menace et proposa une alliance militaire à la Coalition contre les Orks qu’elle accepta rapidement. Eredar et Onis formèrent de vastes osts de guerre qui pulvérisèrent les Orks et retournèrent le cours d’un conflit qui semblait prêt à s’enliser dans une horrible guerre de position. Bien qu’ils ne semblaient pas désavantagés, les Onis découvrirent chez les Eredars une technologie étrange qu’ils ne comprenaient pas, ainsi qu’une culture riche et surtout une population entière de psyker, un don qu’ils ne possèderaient jamais. Lorsque la Coalition proposa en échange du service rendu par l’Empire Oni à celui-ci de rejoindre ses rangs, ces derniers acceptèrent sans hésiter dans l’espoir d’apprendre des Eredars, persuadés qu’ils seraient ceux qui leur succèderaient à la tête de la galaxie.

<div class="Titre2">Vie sociale et culturelle :</div>

<img src="http://i58.servimg.com/u/f58/11/44/02/55/coalit11.jpg" class="Déco"><div class="Légende">Les Cités Oni se ressemblent toutes, partageant l’idéal d’avancée technologique supérieure, utilitaire et facile à défendre, suivant ainsi la maxime « Ordre et Progrès ».</div>

La société Oni étant organisé sur un système de caste rigide, elle ne laisse que peu de place à la variation et donc au développement culturel. Etant l’une des rares races athées de la galaxie, les Onis se sont toujours construit sur l’idée qu’ils avaient un avenir à construire ensemble par leurs efforts plutôt que sur le destin immuable les guidant sur le chemin. De ce fait, contrairement à l’humanité, aux Eredars ou encore aux Néréïdes, les Onis n’ont jamais recherché à accomplir des travaux autre qu’utilitaire, ne cultivant une compétence que si elle était utile au plus grand nombre. Leur musique par exemple n’est que martiale, car elle galvanise les troupes au combat et renforce l’esprit de corps. La société de consommation et de divertissement propre à la Fédération Terrienne est ici le type de société honni qui ne doit surtout pas être adopté, car elle est centrée sur la satisfaction de l’individu plutôt que sur le bien du plus grand nombre, qui exige lui des sacrifices et une société fondé sur un ordre parfait. Cet ordre engendre naturellement l’inertie, qui se traduit naturellement dans la caste du Feu et l’entretient de nombreuses traditions parfois désuète, mais peut également engendrer un dynamisme inattendu, la société se dépouillant de l’inutile pour adopter le meilleur comme le fait la caste de la Terre.

Cette vision de la société se ressent dans l’architecture des cités Oni : la ou les Eredars ont recherché l’esthétisme en même temps que le respect de la nature, les Oni ont placé l’utilitaire en tant que premier critère et chaque cité est construite selon les standards demandés par la caste qui l’habitera. Ainsi, une cité sous le signe de la Caste du Feu sera nécessairement une place fortifiée aisé à défendre ou la mobilisation des réservistes sera très rapide, mais dispose de quartiers résidentiel pour le personnel a la retraite, ou encore l’entretien des blessés. Toutefois, les plus grandes mégapoles abritent des représentants des trois castes, qui sont encore séparé selon divers quartiers en cercle, souvent la Caste de l’Eau au centre, celle de la Terre l’entourant et enfin la caste du Feu en périphérie afin de pouvoir assuré la défense immédiate de la ville en cas d’attaque. Le système de caste est si rigide que les Onis ne se marient pas entre membres de caste différente, ou très rarement : cette tradition, aujourd’hui quelque peu désuète, était destiné lors de l’origine de leurs races a renforcer les caractéristiques génétiques des membres des castes et rendre chaque générations plus efficace que la précédente en cultivant les avantages génétique, une preuve supplémente de la progression très rapide des Oni dans les domaines scientifique.

L’une des raisons pour lesquelles les Onis sont souvent considéré comme l’une des races les plus ennuyeuses de la galaxie est justement cette spécialisation à l’extrême : chaque membre, a l’exception notable de ceux de la caste de l’Eau, ne sera capable de parler que de son sujet de prédilection a l’exception de tous les autres. Les diplomates de la caste de l’Eau font exception, car pour pouvoir échanger avec les autres espèces, il leurs est nécessaire d’être bien plus curieux et de connaitre bien mieux les autres cultures galactiques que les autres races, ce qui les rends parfois difficile à comprendre, voire presque suspects pour les membres de la Caste du Feu. Toutefois, ils ont toujours fait corps avec leurs semblables et ne semble pas avoir de penchant quelconque pour la trahison de l’idéal Oni. La paix et l’harmonie sont les deux idéaux recherchés par les Oni et ses derniers ont déjà consenti à de nombreux sacrifices pour l’obtenir, ils continueront à en faire d’autre afin d’assurer la suprématie de leur coalition au sein d’une galaxie en proie au désordre et au chaos semé par les races inconscientes, inconsistante, égoïstes et fanatique qui menace cette dernière de destruction par leurs actes insensés, même si cela signifie passer par une extermination pure et simple.

<div class="Titre2">Organisation de la politique intérieure :</div>

<img src="http://i58.servimg.com/u/f58/11/44/02/55/coalit12.jpg" class="Déco"><div class="Légende">Officier Supérieur Oni en uniforme de parade.</div>

Contrairement à ce que l’on pourrait attendre d’une société aussi ordonnée, les Onis ne fondent pas leur commandement sur un état centralisé tout puissant avec un seul leader. Au contraire, chaque caste dispose de son propre mode de commandement et envoie son représentant le plus illustre lors de conseil régissant la destinée de leurs races. Vivant en parfaite harmonie entre les différentes Castes, les Onis voient leurs conseils devenir bien davantage des discussions sur la manière dont l’une peut améliorer, d’une façon ou d’une autre, les conditions de vies des deux autres plutôt que sur la manière dont l’une voit l’organisation de l’autre. Plutôt que de prendre des grandes décisions impactant toute la race, les Onis discutent, débattent et chaque conseiller rentre avec des nouveaux objectifs autant que des nouveaux gains pour sa caste et la destinée des Oni en général, en référant à sa structure de commandement. Bien que ce système puisse sembler totalement anarchique, il est en réalité très efficace et permet à la race Oni de conserver son unité et son dynamisme sans aucune pression ni contraire autre que celle de l’excellence, naturellement ancrée dans leur culture, l’on pourrait presque dire qu’elle fit toujours partie de leurs ADN.

L’établissement de ses grands objectifs se reflètent donc jusqu’au niveau local : les villes fonctionnent de la même manière, ou chaque représentant le plus haut placé de chaque caste se retrouve au sein d’un conseil afin de discuter des mesures à prendre et des améliorations possible avant d’en référer à ses propres subordonnés. De tradition, c’est la caste de l’Eau qui possède le moins d’influence sur ses discussions, ses objectifs étant résolument tourné vers l’extérieur et la communication avec les autres espèces, et la Caste de la Terre qui domine, car elle est responsable de tous les aménagements et avancées technologique, ce qui rend la Caste du Feu dépendante d’elle. Toutefois, les militaires assurent également le rôle de maintien de l’ordre et bien que la criminalité soit très basse, voire pratiquement inexistante, il est toujours nécessaire de disposer de force de police, assuré par des militaires en permission, des réservistes ou encore des personnes jugés non apte pour un service actif pour des raisons diverses allant de manque physique a une trop grande résistance au caractère martial et autoritaire exigé pour vivre dans une structure militaire. Quoi qu’il en soit, les deux autres castes laisseront toujours celle qui est la plus compétente dans un domaine agir sans entrave, car c’est ainsi que la société Oni deviendra plus forte.

<div class="Titre2">La Caste du Feu :</div>

<img src="http://i58.servimg.com/u/f58/11/44/02/55/coalit13.jpg" class="Déco"><div class="Légende">Commandeur Oni aux habitudes peu orthodoxe, en pleine charge avec une épée énergétique.</div>

Probablement la plus connue de toutes les Castes ainsi que peut-être la plus importante, la caste du Feu représente l’organe militaire des Onis, celui grâce à qui l’espèce a survécu sur son monde natal contre les tribus Orks barbare qui la peuplaient alors. Elle repose sur un équilibre paradoxal qui peut sembler impossible à un humain, mais qui est parfaitement justifié chez les Oni entre la tradition nécessaire au sein d’une armée et la flexibilité permettant une adaptation constante et efficace sur les champs de batailles. Comme d’autres civilisations, comme les Eredars, la guerre fut d’abord pour les Oni une question de chasse des clans Orks ainsi que des bêtes féroces peuplant leurs mondes et ainsi, toutes les doctrines militaire de ses derniers sont toujours basées sur des terminologies de chasse plutôt que les martiales employées par les armées humaines, il est toutefois possible de créer rapidement des analogies entre les différentes formations militaires ainsi que les grades employés, bien qu’ils soient en réalité beaucoup moins nombreux chez les Oni, car l’on considère que c’est l’expérience qui prédomine sur l’appellation et qu’une seule appellation peut facilement réunir plusieurs fonctions a la responsabilité égale, simplifiant et rendant plus flexible le processus administratif.

L’armée s’articule bien entendu autour d’un état-major et forme des cercles de responsabilités, chaque chefs d’état-major représente toutefois, contrairement aux humains, des combattants formidables dotés des exo-armures les plus redoutable. Ses membres élisent le Commandeur Suprême, le combattant ultime de la race Oni qui pourra affronter sans faillir les chefs ennemis grâce à sa maitrise tactique comme martiale ainsi que le summum de la technologie militaire que peut offrir les membres de la caste de la terre. Toutefois, l’armée s’articule bien entendu toujours sur l’humble soldat, le Guerrier de Feu, traité avec le plus grand des respects dans la race entière, car tous réalise qu’il est la cheville ouvrière de toute les batailles et que même le plus hardi des Commandeurs ne pourraient remporter la victoire sans l’aide de ses guerriers. Voici une liste des différents grades de la Caste du feu avec la description de leurs responsabilités respective. :

[b][i]Commandeurs d’Etat-major : [/i][/b]Ce sont les subordonnés directs du Suprême Commandeur dans sa tâche et ne répondent qu’à ses ordres. Spécialiste de leurs domaines à l’exception de tous les autres, ils représentent donc avant tout leurs besoins et sont doté des meilleures technologies que puisse offrir la caste de la Terre dans ce domaine. L’on trouve un Commandeur d’Etat-major de l’Infanterie, qui combat à bord d’une puissante exo-armure, un de l’arme Blindé, qui dispose d’un char expérimental d’une très grande puissance et enfin un de la flotte, qui dirige le plus puissant Star Dreadnought de la flotte Oni, le légendaire Right to Rule. Le quatuor qu’ils forment avec le Suprême Commandeur est nommé Shas’ar’tol
[b][i]Commandeurs Shas’O :[/i][/b] Vétérans de nombreuses campagnes, les Commandeurs Shas’O se sont vu offrir l’insigne honneur de pouvoir combattre avec des équipements expérimentaux et de pouvoir diriger un Kavaal, ou Communauté, qui représente l’échelon Oni le plus proche d’une Division de la Fédération Terrienne pour les plus expérimentés, ou un Contingent, nommé Tio’Ve, pour les récemment promu. Comme les commandeurs d’Etat-major, ils sont spécialisé dans un domaine précis et ne le quitte que rarement, excellant dans leurs disciplines.
[b][i]Major Sha’vre :[/i][/b] Les Sha’Vre sont également des vétérans d’innombrable bataille choisit pour diriger les escortes des Commandeurs. Ils jouent autant le rôle d’officier d’ordonnance, assistants leurs Commandeurs dans les tâches administratives, que de super conseiller, de garde du corps ainsi que de Champion parfois sur les champs de bataille, s’assurant toujours que leurs supérieurs puissent prendre les décisions qui s’imposent dans les conditions les plus optimales. Ce sont des combattants obstinés qui sont doté de puissantes Exo-Armure leurs permettant de remplir leurs rôles sans faillir.
[b][i]Sergent Sha’sui :[/i][/b] Les Sergent sont des leaders d’escouade et les Sha’sui joue naturellement ce rôle, combattant à la tête d’une escouade de guerrier de feu, l’infanterie de Ligne Oni, et faisant bénéficier de leur expérience du combat aux plus jeunes recrues. Toutefois, tous les Sha’sui ne suivent pas ce destin, car ils peuvent également former des escouades spécialisé combattant en exo-armure et assurant des missions spécifiques selon le type.
[b][i]Guerrier de Feu :[/i][/b] Si l’humble combattant de ligne ne bénéficie pas des Exo-Armures les plus perfectionnés, il est tout de même doté d’un fusil a Impulsion à la cadence de tir et la portée impressionnante pour une très grande puissance de feu et une armure décente, sans être exceptionnelle. Les Guerriers de Feu sont renommé et craint autant que respecté par leurs adversaire pour une discipline au feu incontestable.

<div class="Titre2">La Caste de la Terre:</div>

<img src="http://i58.servimg.com/u/f58/11/44/02/55/coalit14.jpg" class="Déco"><div class="Légende">Bien qu’ils soient des bâtisseurs, les membres de la Caste de la Terre sont aussi des ingénieurs en armement, et cette Exo-armure Riptide, en réalité un marcheur de combat Super Lourd, en est l’une des meilleures preuves.</div>

A l’origine, les membres de la Caste de la Terre étaient tous des bâtisseurs, persuadé que l’accomplissement personnel de leur civilisation passerait par la construction de grande cité fortifié capable de tenir les assauts des Orks barbares tout en assurant un confort de vie maximum à la population. Mais le dynamisme des Onis est sans limite et lorsque la technologie progressa, il devint évident que les membres de la Caste du Feu ne serait plus capable de faire évoluer eux-mêmes leurs armes, déjà bien trop absorbé dans l’apprentissage des choses de la guerre. C’est la raison pour laquelle les membres de la Caste de la Terre mutèrent volontairement, ou au moins une partie d’entre eux, vers la recherche en armement et l’amélioration des technologies en général, assurant un dynamisme constant qui a amené cette jeune race au pinacle de la technologie de cette galaxie. La Caste de la Terre est un maillon essentiel de la civilisation Oni, sans elle, cette dernière n’aurait jamais connu la poudre à canon, le voyage spatial ou l’arme nucléaire (bien que cette dernière ait fini par l’abandonner pour des armes plus fiable et plus redoutable encore…), ni construit des cités aussi magnifique ou changer des mondes vierges en véritable eden propre à la vie.

Si l’on pourrait aujourd’hui les comparer dans une certaine mesure à la Voie de l’Artisan Eredar, les membres de la Caste de la Terre sont différents dans le sens où ils ont accepté de s’offrir totalement à la discipline dans laquelle ils se spécialisent sans même réfléchir à autre chose. C’est l’une des raisons pour lesquelles beaucoup d’autre peuple considèrent les Onis comme des êtres bornés, restant sur une seule discipline toute leurs existences. A l’instar des membres de la Caste du Feu, toute discussion ne tournant pas autour de la technologie ou de l’architecture tournera automatiquement court, à moins qu’ils ne s’agissent de problème leur offrant un défi à résoudre, seul chose capable d’animer leur âme. Toutefois, à la différence des membres de la Caste du Feu, ceux de la Caste de la Terre sont tout de même plus curieux et n’hésite pas à aller à la rencontre d’ingénieur d’autres races afin de connaitre leurs secrets et essayer d’améliorer leurs propres créations, bien qu’ils soient prompts à rappeler qu’ils sont les meilleurs ingénieurs de tous l’univers. Toutefois, ils sont particulièrement fascinés par la Moelle Spectrale Eredar, un matériel qu’ils ne pourront jamais comprendre, car comme n’importe quel Oni, ils ne seront jamais des psykers.

Bien que l’on nomme toujours le dirigeant de la Caste de la Terre le « Maître Bâtisseur », la caste ce divise désormais en deux groupes principaux, celui des architectes et celui de la technologie, chacun travaillant de concert et disposant de ses propres ramification, allant du simple artisan jusqu’à l’expert ingénieur. Comme n’importe quel autre organisation Oni, la Caste de la Terre suit des protocoles stricts, toutefois, les détailler tous serait trop fastidieux, car il existe une multitude, voire une infinité de possibilité au sein de cette caste. Le Maître Bâtisseur est choisi parmi tous les groupes comme était l’ingénieur le plus doué de sa génération et doit faire preuve autant de qualité créative que de celle d’un gestionnaire capable de créer des plans industriel de production à grande échelle. Bien que son rôle puisse sembler plus marginal que celui du Suprême Commandeur, il est aussi respecté par les autres Oni qui savent qu’ils ne pourraient remporter les guerres et faire briller au firmament l’étoile de leur civilisation sans lui.

<div class="Titre2">La Caste de l’Eau :</div>

<img src="http://i58.servimg.com/u/f58/11/44/02/55/coalit15.jpg" class="Déco"><div class="Légende">Ambassadrice de la Caste de l’Eau, les membres de cette caste sont particulier et très différents des autres Onis, ce qui les rend parfait dans leurs rôle.</div>

Aux origines des Onis, la Caste de l’Eau fut peut-être celle qui joua le plus grand rôle dans l’unification de leurs peuples, car ils étaient des commerçants et des négociants hors pairs, capable de trouver des compromis dans chaque situation de conflit. Pour les membres de cette Caste, chaque problème ou presque peut trouver une solution pacifique à partir du moment ou votre interlocuteur est raisonnable et intelligent (ce qui n’incluent donc pas les Orks pour qui ses deux notions sont bien plus qu’abstraite). Ils tiennent leurs noms du fait qu’ils vivaient sur des archipels qui nécessitait donc une communication constante entre les différentes îles pour assurer la survie de toutes les tribus y vivant, bien que ceux qui les côtoient affirment aujourd’hui que le nom de Caste de l’Eau a était choisi car ils font preuve d’une patience infini pour obtenir ce qu’ils désirent sans jamais se décourager ni perdre patience. Ils sont des énigmes, y compris pour les autres Onis qui ne comprennent pas réellement la façon de vivre de la Caste de l’Eau, même s’ils reconnaissent sont importance et le caractère essentiel de leur mission.

En effet, si pour le soldat lambda de la Caste du Feu, la curiosité des membres de la Caste de la Terre pour les technologies des autres peuples peut encore se comprendre, l’intérêt qu’un membre de la Caste de l’Eau porte à la culture des autres nations et leur manière de collectionner les objets d’arts, décoratif ou les écrits des autres peuples galactique est en revanche bien plus difficile. Pourtant, l’une des premières leçons à retenir pour faire un bon diplomate est bel et bien de connaître ceux avec qui l’on échange afin d’éviter de les froisser et d’obtenir d’eux ce que l’on attend en utilisant le bon angle d’attaque. Lorsque les membres de la Caste de l’Eau poursuivent un objectif, ils ne l’obtiennent pas seulement à force d’obstination bornée, mais aussi parce qu’ils savent brosser leurs interlocuteurs dans le sens du poil, séduire pour vaincre et promettre des choses, sans nécessairement les tenir ceci dit, pour le bien de la communauté Oni et le renforcement de sa suprématie sur les autres peuples galactiques. S’ils sont aussi persuadé que les autres qu’il est du destin des Onis de régner sur les étoiles, ils sont plus réaliste sur le fait qu’ils leurs faudra du temps et encore plusieurs générations pour atteindre ce but et refreine donc élan patriotique trop exacerbé des deux autres castes.

Beaucoup d’observateurs extérieurs pense a tords que la Caste de l’Eau est la véritable caste dirigeante du peuple Oni, car les fonctions diplomatique sont très souvent rattachés aux fonctions politique. Ce n’est, pour l’essentiel, pas vrai, même si cette caste possède naturellement la main haute en manière de politique étrangère : c’est elle par exemple qui mis au point le rapprochement avec les Eredars et l’entrée des Oni au sein de la Coalition lorsque celle-ci se trouvaient aux prises avec les Acolytes et ses très nombreuses troupes Orks que la Caste du Feu souhaitait exterminer. Elle accompagne désormais pratiquement systématiquement les Néréïdes lors de leurs missions diplomatiques et entretient de très bonne relation avec ses dernières, qui sont probablement le peuple le plus à même de comprendre le système de fonctionnement de la Caste de l’eau. Elle se divise, comme la Caste de la Terre, en deux branches principales : le corps diplomatique, qui assure les relations internationales avec tous les peuples, ainsi que le corps commercial, qui s’assure des échanges conclus par le premier corps et marchande les ressources que les Oni sont prêt à vendre aux autres espèces galactiques. </blockquote>
avatar
Cap'
Admin

Messages : 45
Date d'inscription : 22/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum