Contexte - Vaisseaux Spatiaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Contexte - Vaisseaux Spatiaux

Message par Cap' le Lun 18 Jan - 16:40

Code:
<blockquote><div class="Titre1">Vaisseaux Spatiaux : Principes de base</div>

<img class="Déco" src="http://i71.servimg.com/u/f71/11/44/02/55/base_d14.jpg"><div class="Légende">Duo de Frégate Fédérale en assaut atmosphérique</div>

Avec la conquête spatiale, la guerre a pris une nouvelle dimension puisqu’il est nécessaire désormais de contrôler non seulement les planètes, mais aussi l’espace aérien entourant ses dernières. Pour cela, les nations déploient autant de stations de défenses orbitales que des flottes de guerres, qui constituent d’ailleurs l’épine dorsale de ce conflit. De la même manière que les hélicoptères avaient permis à la cavalerie de survivre à la disparition des chevaux sur les champs de bataille, les navires de guerre spatiaux permis aux officiers de la flotte de survivre en transposant leurs conflit de la mer à l’espace. D’ailleurs, nombre de dénominations se sont transmise entre les deux armes et l’on y trouve des principes similaires : en effet, les navires de guerre coutent cher, très cher. Hormis si vous êtes Orks et que vous ne recherchez rien d’autre que la baston, vous savez bien qu’il est nécessaire de ne pas les perdre. Aussi, la plupart du temps, les navires de guerre enverrons des sondes ou des éléments de reconnaissance afin de surveiller leurs flancs, autant dans l’objectif de trouver la flotte adverse que d’éviter d’être surpris par cette dernière. Mais avant d’en venir aux descriptions des classes de vaisseau proprement dite, il est nécessaire de faire un crochet par le déplacement dans le Sous Espace.

<div class="Titre2">Le Sous Espace, l’autoroute du vide !</div>

L’espace est un océan de vide immense et même la partie connue de la galaxie serait impossible à rallier en une seule vie avec une vitesse normale. Pour coloniser d’autres planètes et étendre leurs territoires, les différentes espèces galactiques furent donc dans l’obligation de répondre au défi posé par ses grandes distances en augmentant la vitesse des navires. Toutefois, la première solution envisagé, l’augmentation drastique de la vitesse des vaisseaux spatiaux, qui était la plus simple et évidente, ne fonctionna pas : si l’on parvint à faire atteindre aux navires des vitesses vertigineuse, ils n’étaient pas capable a cette pointe d’éviter les corps céleste et établir une trajectoire permettant d’assurer une sureté parfaite relevait tout simplement de l’impossible. Il fallut donc trouver une autre solution et une fois encore, celle-ci vint de la technologie des Anciens, en tout cas pour l’humanité, c’est-à-dire l’utilisation du Sous Espace. Par ce terme, l’on désigne une sorte de dimension alternative ou rien n’existe, hormis un vide conséquent permettant de voyager à très grande vitesse. Les Eredars font même usage du sous-espace avec un générateur personnel pour les guerriers aspects des araignées spectrales. En passant par cette dimension, les navires peuvent, le temps du trajet, défier les lois de la réalité et ainsi parcourir des distances vertigineuses a des vitesses tout à fait acceptables.

Bien entendu, il ne s’agit pas d’un système simple, il réclame une alimentation en énergie constante et de ce fait, les vaisseaux les plus petits, comme les chasseurs ou bombardiers, n’ont généralement que des générateurs limités à une programmation permettant de rejoindre des destinations préprogrammées. Même dans le sous-espace, il est impossible d’aller d’un bout à l’autre de la galaxie, mais il est en revanche possible de rejoindre la planète la plus proche du Soleil à la plus éloignée du système solaire en quelques heures à peine. Ce système n’est toutefois pas sans défaut : le principal étant que pour entrer dans le sous-espace, les générateurs du navire doivent ouvrir un portail qui sera parfaitement visible et les senseurs des navires ennemis seront tout à fait capables de calculer sa destination finale, ce qui le rend difficile à utiliser en cas de poursuite. De plus, vu l’énergie consommé pour un bond dans le sous-espace, il est difficile de faire plusieurs petits passages sans prendre le risque de voir le générateur surchauffé et vous mettre donc définitivement à la merci de votre adversaire. Si vous êtes le chasseur, ses éléments vous avantage bien entendu, mais prenez garde, l’on devient plus vite la proie qu’on ne le pense dans l’immensité du vide spatial…</blockquote>

<div class="Séparateur"></div>

<blockquote><div class="Titre1">Rang 1 : Vaisseau Civil</div>

<img class="Déco" src="http://i71.servimg.com/u/f71/11/44/02/55/base_d15.jpg"><div class="Légende">Yacht Stellaire de luxe, modèle fabriqué par les Onis pour le compte des Néréïdes</div>

Si votre personnage n’a pas le droit à un vaisseau de classe militaire, c’est ici que vous devrez piocher votre navire. Les vaisseaux civils se classe en plusieurs types, ils sont aussi divers que leurs attentes de ceux qui en font usage. D’une certaine façon, l’on peut considérer qu’ils ont remplacé la voiture, même si l’Airspeeder existe toujours, beaucoup ne voient en lui qu’un moyen de transport peu chère de location, le vaisseau spatial est bel et bien devenu un signe extérieur de richesse et dans la plupart des nations, il s’agit de petit vaisseau de la taille de cargo étudier pour être familial et permettant le déplacement dans le sous-espace au travers des destinations préprogrammé que l’on nomme les « autoroutes de l’espace » de manière plus habituel qu’autre chose désormais, car bien peu se souviennent réellement de ce qu’est une autoroute. Toutefois, l’on trouve bien entendu d’autre type de navire, comme les navettes de transports d’officiel, toujours luxueuse et assurant le confort complet pour les voyages les plus longs, dotée également de boucliers de protection très performant, ou encore les magnifique Yacht Stellaire, des navires de luxe équipé pour pouvoir effectuer des croisières sur des endroits insolite de la galaxie, offrant une atmosphère de carte postale apprécié de nombre de vacancier.  L’on note également l’existence parmi les types les plus courants de vaisseau des navires de transport de masse, permettant aux moins fortunés de voyager à moindre couts, la mobilité spatiale étant devenue essentielle.

Comme dans le cadre des véhicules atmosphérique, il est rare que les factions criminelles ainsi que les chasseurs de primes est les moyens de s’offrir des vaisseaux militaire (encore que dans le second cas, il est possible qu’ils puissent s’offrir un cargo une fois une certaine renommée atteinte) de ce fait, beaucoup font usage de vaisseau civil modifié afin de pouvoir faire usage d’arme ou encore assurer des missions de contrebande. Certaines modifications insolites sont réellement efficaces, mais dans la plupart des cas, il s’agit simplement de version plus faible que les standards militaires de leurs catégories. Comme pour les véhicules atmosphériques, si votre personnage dispose d’un vaisseau civil modifié pour un usage considéré comme militaire ou criminel, alors il sera considéré comme étant de rang II, mais jamais au-dessus, après tout, même le Yacht Stellaire le plus grand modifié ne pourra jamais égaler une Frégate ou même une Corvette de type militaire.</blockquote>

<div class="Séparateur"></div>

<blockquote><div class="Titre1">Rang 2 : Vaisseau de type « personnel »</div>

<img class="Déco" src="http://i71.servimg.com/u/f71/11/44/02/55/base_d16.jpg"><div class="Légende">Bataille spatiale entre la Fédération Terrienne et les Acolytes de la Vérité, un chasseur Fédéral au premier plan</div>

La qualification « personnel » désigne les vaisseaux spatiaux qui ne sont pas des navires de guerre et peuvent donc être piloté par un seul homme plutôt qu’un équipage complet. Il s’agit le plus souvent d’appareil de taille modeste conçu pour un rôle précis et ils représentent l’immense majorité de toutes les flottes stellaires, car leurs tailles leurs permettent de remplir un nombre conséquents de rôle sur le champ de bataille. Parlez de tous les types différents de vaisseaux personnels serait fastidieux, d’autant plus qu’il en existe certain utilisé par une seule faction seulement, tandis qu’il est très difficile de classer les constructions brinquebalante Ork jouant ce rôle, aussi cet article ne visera qu’à vous présenter les plus courants, ceux que l’on peut considérer d’une certaine façon comme les plus fiables et efficace et que l’on retrouve dans n’importe quel armée normalement constituée, c’est-à-dire les Chasseurs, Bombardiers, Chasseurs-Bombardiers et enfin les Navettes de transport de troupes. Chacun de ses appareils possèdent leurs forces et leurs faiblesses et vous vous devez de les connaitre afin de pouvoir les engager dans des conditions optimales de combat et non pas dans des rôles ou ils seront systématiquement mise en danger par l’ennemi.

[b][i]Chasseur Stellaire :[/i][/b] Le Chasseur Stellaire est l’appareil de supériorité aérienne par excellence. Son rôle premier est bien entendu d’assurer le nettoyage des surfaces aériennes des appareils ennemis, ce qui le confronte avec tous les autres types d’appareils personnels engagé par les autres factions. Hormis dans un duel avec un autre chasseur stellaire, ce type d’appareil sera toujours à son avantage, car il est généralement conçu pour être particulièrement véloce et son armement est entièrement tourné à la lutte contre les appareils de chasse adverse. De l’avis de pratiquement tous les stratèges militaire objectif, l’on ne trouve aucun chasseur stellaire plus efficace que l’appareil utilisé par les guerriers aspects Eredars des Chasseurs Ecarlates, mais il convient tout de même de signaler que ses pilotes consacrant leurs vies entière au pilotage de l’appareil, ceci les aident particulièrement en terme de combat aérien. Les pilotes de chasseurs stellaires sont bien souvent toutefois des spécialistes de ses appareils et pour rien au monde ils ne souhaiteraient les quitter. Ce sont des fanfarons, les « chevaliers du ciel » comparant leurs victoires comme des rivaux compareraient leurs progrès. Les plus doués sont souvent impertinent, mais on leurs pardonnent facilement à cause de leur efficacité maximale en combat.

[b][i]Bombardier Stellaire :[/i][/b] Contrairement aux chasseurs, les Bombardiers voient pour mission principale la destruction systématique de cible de grande taille. Ils sont le plus souvent utiliser pour mettre à mal une station spatiale ou un objectif atmosphérique qu’ils agresserons en entrant dans l’atmosphère, mais il est également possible d’employer leurs formations contre les navires capitaux ennemis, dans le but d’affaiblir les boucliers, neutraliser les armes adverses, ou le mettre hors service en visant un point faible comme le pont. Transportant de nombreuses bombes, les Bombardiers sont des appareils lents et difficiles à manier, qui ne peuvent effectuer des manœuvres évasives très efficaces. De ce fait, ils sont souvent doté de bouclier plus efficace que les chasseurs stellaires ainsi que d’un blindage plus lourd capable d’encaisser bien plus de dommage ne le ferait les premiers, le temps qu’une escadrille de chasse interviennent pour les libérer des autres appareils susceptible de les menacer. Les pilotes de bombardiers sont souvent taciturne, car ils ont le rôle ingrat : là où les fantasque pilotes de chasses récoltent les lauriers, ceux des bombardiers n’ont qu’insulte, car ils détruisent des cités entière parfois, causant des dégâts considéré souvent comme sans réel apport stratégique.

[b][i]Chasseur Bombardier :[/i][/b] L’appellation Chasseur Bombardier pourraient donner l’impression que l’on a affaire à une sorte d’appareil bâtard capable d’assurer les fonctions des chasseurs comme des bombardiers. Si techniquement, l’appareil est en effet entre deux, l’emploi opérationnel est tout de même bien plus proche du Chasseur que celui du Bombardier. En effet, plutôt que les soutes a bombes, les Chasseurs Bombardiers sont doté de lanceur de torpille ou de missile en plus d’un armement défensif bien plus consistant que celui du Bombardier dans l’objectif autant d’assurer la supériorité aérienne que de frapper des objectifs au sol plus mobiles, comme les blindés par exemple. Contrairement aux chasseurs, ils sont également capable de s’attaquer aux vaisseaux capitaux comme le ferait les bombardiers, car bien qu’un peu moins rapide, ils sont doté d’une résistance supérieure qui leurs permet de frapper ce type de cible en espérant survivre. Les pilotes de chasseur bombardiers compte leurs victoires comme ceux des chasseurs, mais ce sont généralement des personnalités plus réservée et discrète, plus professionnel diront les détracteurs de ceux des pilotes de chasse, car ils sont destiné à prendre pour cible bien plus de type de cible que ceux des chasseurs.

[b][i]Navette de Transport de Troupes :[/i][/b] Les navettes de transports de troupes, bien que moins nombreuses que les trois premiers types, n’en sont pas moins très importante et très répandue dans toutes les armées (hormis les Orks, qui leurs préfèrent des sortes d’astéroïdes étrange…). Appareil de transport de troupe, ils remplissent parfois cependant différent rôle. La Fédération Terrienne ainsi que la compagnie dorée utilisent des transports de troupes très polyvalent capable de remplir de nombreux rôles : solide, résistant et bien armée, ils assurent la sécurisation de leur zone d’atterrissage, peuvent se battre grâce à leurs robustesse contre les appareils plus petit les agressants et déposent leurs soldat sur le terrain sans problème. D’autre navettes sont au contrairement pratiquement sans armement, autrement que celui d’auto-défense et n’ont d’autre rôle que celui de faire transport et doivent donc être escorté par d’autres appareils plus petit afin de pouvoir remplir leurs mission. Bien que les plus courantes transportent une vingtaine d’hommes, certaines navettes disposent d’une capacité de transport plus élevé ou réduite selon les besoins auxquels répondaient leurs constructeurs, elles sont toutefois très usité et apprécié des fantassin qui sont bien plus confortablement installé que sur des modules d’atterrissage, même si ce mode de transport assure bien mieux leurs survies à cause de leurs très grande vitesse rendant toute interception très difficile, ce qui n’est pas le cas des navettes.</blockquote>

<div class="Séparateur"></div>

<blockquote><div class="Titre1">Rang 3 : Vaisseau de classe Corvette</div>

<img class="Déco" src="http://i71.servimg.com/u/f71/11/44/02/55/base_d17.jpg"><div class="Légende">L’une des rares Corvette Néréide, destinée au transport des corps de chasse et fabriqué par les Onis.</div>

Les Bâtiments de guerres de classe Corvette sont les plus petit en ligne dans les flottes galactiques, il n’est d’ailleurs pas utiliser par toutes les flottes de guerre, car certain de ses rôles peuvent être assurée par les Frégates sans aucun problème. Mesurant entre cent et deux cent mètre en moyenne, une Corvette est un navire conçu pour être compact et rapide avant tout, sacrifiant ainsi au minimum sa résistance pour une plus grande vélocité. Elles sont utilisée avant tout comme navire d’escorte et de protection des flancs des plus gros navires de guerre, notamment car leurs capacités de transport, souvent très faible, est incapable de leur faire assurer le rôle de QG mobile pour une mission autre que celle de commando, tandis que l’armement le plus commun des corvettes est souvent trop léger pour être efficace dans une bataille spatiale, il est nécessaire d’engager un grand nombre de Corvette pour pouvoir détruire un Croiseur ou un Destroyer Stellaire et de ce fait, elles ne sont pas vraiment adapté à un combat classique de flotte contre flotte. Malgré tous ses défauts, les Corvettes présentent toutefois certains avantage, dont le plus certain est la polyvalence de leurs châssis : en effet, il est facile d’en reconfigurer une selon ses besoins, lui permettant, moyennant un petit investissement, d’agir de manière plus spécialisée.

Ainsi, certaine Corvette sont parfois dotée d’un armement plus conséquent dans l’objectif clair de les employer dans des technique de « Hit and Run » pour détruire des vaisseaux capitaux plus grand ou du moins les mettre hors servie ou les affaiblir. Ce sont également, malgré les apparences, de très bons navires pour percer un blocus : leurs vivacités ainsi que leur petite taille n’en feront pas des cibles faciles pour leurs adversaires tandis que leur grande vitesses leurs permettrons d’ouvrir rapidement un passage mince dans le sous-espace et s’y faufiler en espérant que les navires, trop occupé dans l’optique de destruction, soit incapable de mesurer la destination du saut dans le Sous-Espace. L’on retrouve les bâtiments de classe Corvette principalement chez les nations indépendantes, la Fédération Terrienne, ainsi que les Karaks. Bien qu’ils n’en font pas usage eux-mêmes, les Oni fabriquent des bâtiments de classe Corvette réservé au transport des unités de commando de chasse des Néréides, un navire un peu plus robuste que la moyenne, mais conservant une très bonne pointe de vitesse grâce à la technologie Oni, qui a rendue de fier services aux chasseresses dans de nombreuses occasions, assurant des évacuations périlleuse, un soutien en puissance de feu ou une infiltration réussie sans accrocs.</blockquote>

<div class="Séparateur"></div>

<blockquote><div class="Titre1">Rang 4 : Vaisseau de classe Frégate</div>

<img class="Déco" src="http://i71.servimg.com/u/f71/11/44/02/55/base_d18.jpg"><div class="Légende">Frégate furtive Fédérale utilisée pour infiltrer des troupes, souvent des PRAETOR ou des STEALTH sur le terrain</div>

Deuxième classe de vaisseau de guerre, la Frégate, comme la Corvette, est un navire assez léger qui se classe davantage dans le navire d’escorte que dans le véritable vaisseau de ligne. Mesurant entre deux cent et quatre cent mètres, les Frégates sont également conçu pour obtenir un résultat compact, mais leur possibilité d’embarquer bien plus d’homme leur offre un emploi bien plus polyvalent et nécessitant moins de préparation pour une spécialisation efficace en comparaison des premiers modèles. Ce sont également des navires de guerre qui ne sont pas si cher à fabriquer (il convient de mettre en parallèle qu’une armure de PRAETOR coute aussi cher à fabriquer qu’une Frégate de Saturne…) et doté d’un temps de fabrication relativement court. Pour toutes ses raisons, la Fédération en a fait l’épine dorsale de ses flottes de guerre et adapter ses stratégies pour qu’elles soient parfaite dans l’emploi de ses navires. S’il est nécessaire, comme pour les Corvettes, d’employer les Frégates en meute afin de les rendre plus efficace, une seule sous le commandement d’un officier particulièrement doué (et impétueux) peut également faire des miracles en utilisant correctement la mobilité et associé à une puissance de feu plus décente que celle d’une Corvette, les Fédéraux notamment utilisant des Canons de Masses sur leurs Frégate comme arme principale.

D’autre flotte, comme les Onis par exemple, préférerons faire usage des Frégates avant tout comme navire médical, sa bonne capacité d’emport permettant d’en faire un hôpital de campagne orbital efficace. Mais dans le cadre d’opération a effectif limité, une Frégate doté de système furtif représente un très bon poste de commandement mobile et la Fédération Terrienne l’a très bien compris, lançant un modèle particulier destiné à ce seul rôle à très petite séries réservé pratiquement exclusivement à ses programmes spéciaux de soldats génétiquement modifiés. Qu’il soit visuel ou simplement thermique, le camouflage permet une approche plus facile des zones sensibles, pratique aussi bien pour les infiltrations que les extractions une fois les missions accomplie. Enfin, comme les Corvettes, les Frégates peuvent être employée comme navire de guerre de poche en sacrifiant toutes les autres fonctions pour un armement renforcé, profitant d’une vélocité qui, bien qu’inférieure à la Corvette, reste encore bien plus que respectable, pour échapper au feu croisé de ses adversaires en répliquant de manière terrible. Un officier particulièrement doué pourra mettre hors-jeu un destroyer avec une seule Frégate, bien que cet exploit soit encore très rare et très difficile, notamment car il dépend du talent et l’habileté de l’officier commandant le Destroyer et de sa capacité à se méfier d’un navire trois à quatre fois plus petit que le sien…</blockquote>

<div class="Séparateur"></div>

<blockquote><div class="Titre1">Rang 5 : Vaisseau de classe Croiseur</div>

<img class="Déco" src="http://i71.servimg.com/u/f71/11/44/02/55/base_d19.jpg"><div class="Légende">Cuirassé du Dominion avec son terrible canon a énergie Yamato</div>

Les navires de guerre de classe Croiseurs, que l’on trouve parfois sous la dénomination de Cuirassée de Poche, sont les vaisseaux de ligne les plus petit de tous. Leurs tailles se situent généralement entre six cent mètre et un kilomètre, bien que l’on en trouve quelque uns de plus grand. Navire polyvalent doté d’une puissance de feu généralement décente, l’on trouve des croiseurs de combat dans à peu près toutes les flottes galactiques, le Dominion en ayant d’ailleurs fait son navire fer de lance, car il est apte à combattre plusieurs Frégates Fédérale en conservant de très bonnes chances de sortir vainqueur dans des conditions d’engagement normales. En tant que vaisseau de ligne, les croiseurs apportent avant tout deux choses : la puissance de feu, qui permet de vaincre les navires adverses ainsi qu’assurer une couverture orbitale aux troupes terrestres ainsi que la mission de transport de troupe, lui permettant de pouvoir soutenir l’effort de guerre imposé dans un assaut planétaire. Toutefois, avec sa taille assez modeste, les Croiseurs de combats ne peuvent emporter de très grands effectifs et ne disposent que de peu de hangar, ce qui signifie que le nombre de chasseurs d’escorte est plus limité : généralement, le transport est spécialisée de tel sorte à ce qu’un croiseur n’emporte que des chasseurs, des bombardiers, ou des chasseurs bombardier dans son effectif de dotation de transport de vaisseaux personnels.

Bien qu’elle dispose également de quelques Destroyers Stellaire, la Fédération Terrienne utilise également souvent les Croiseurs pour leurs polyvalence comme des navires de commandement pour ses différentes flottes de guerre, alors que les Eredars font usage d’un modèle d’escorte en service chez les Guerriers Aspects dont le seul rôle est la destruction des forces ennemis. Cette spécialisation est toutefois très rare chez les navires de cette classe et témoigne davantage de l’obsession Eredar à la spécialisation extrême plutôt que d’une ligne de conduite répandue dans la galaxie. C’est définitivement la polyvalence qui fait des Croiseurs des valeurs sûres sur les champs de bataille spatiale et lui assure une place de choix, même si elle est plus ou moins contestée par celle des Destroyer dont l’essor devient de plus en plus irrésistible. Toutefois, l’excellent rapport qualité prix des Croiseurs leurs promettent encore de très nombreuses années de service actif avant qu’ils ne soient remplacer par les Destroyer et renvoyer au rang de navire d’escorte, comme c’est actuellement le cas au sein de la flotte Eredar et Oni, pour beaucoup d’officiers, accéder au commandement d’un navire comme celui-ci reste un grand honneur qu’ils ne bondent pas et porte d’ailleurs avec fierté sur leurs uniformes, les galons distinguant généralement le type de navire commander.</blockquote>

<div class="Séparateur"></div>

<blockquote><div class="Titre1">Rang 6 : Vaisseau de classe Destroyer</div>

<img class="Déco" src="http://i71.servimg.com/u/f71/11/44/02/55/base_d20.jpg"><div class="Légende">Destroyers Karak en formation de combat.</div>

Les Destroyers Stellaires sont vu par beaucoup comme la prochaine cheville ouvrière des flottes de guerres et il est vrai que si les flottes militaires avaient les moyens de généraliser ses navires, alors il ne fait aucun doute que l’on en trouverait dans toutes les flottes. Cependant, tel n’est pas le cas, car le coût de fabrication élevé de ses machines, qui mesure tout de même entre un et deux kilomètres de long, ainsi que leur entretien en condition opérationnel rend pour l’instant les choses très difficile, voire impossible. Toutefois, un Destroyer Stellaire est capable de faire tous les rôles des navires précédents ou presque dans des conditions optimale : il est le navire le mieux blindé et armé des navires de ligne et peut soutenir sans problème une ligne de feu en faisant usage de ses nombreux canons dans ce but, ou alors de ses armes particulières selon la race ayant fabriqué le navire. Il s’agit également d’un transport de troupe très efficace, les navires les plus grands pouvant transporter dix mille hommes, soit l’effectif d’une division complète au sein de la Fédération Terrienne, dans leurs compartiments de transport. De cette façon, il représente le navire parfait dans le cadre d’une opération de basse ou moyenne intensité réclamant un déploiement léger.

Bien entendu, un armement polyvalent permet également un appui au sol grâce à des frappes orbitales très efficaces, pouvant être tout autant utilisé en frappe précise qu’en batterie de saturation. Les Karaks peuvent, en utilisant leurs navires en grand nombre, vitrifier une planète grâce au rayon de lumière, une arme plasmique situé sur le ventre de l’appareil construite à partir de la technologie des anciens, toutefois, leurs navires sont de fait moins efficace en combat contre les navires de ligne adverse, ce qui a parfois amener ses derniers à être détruit par des navires plus petit et commander par de talentueux officiers. De toutes les nations, seul les Onis sont bien avancé dans la transition de leurs flottes en Destroyer Stellaire, leurs méthodes de production et les efforts combiné des castes de l’air et de la terre leurs permettant d’obtenir de très bon résultat de rentabilité, alors que chez les Eredars, ses navires extrêmement polyvalent ne rencontre malgré tout qu’un succès relatif, nombre d’enfant des étoiles préférant adopter un navire de guerre spécialisé plutôt qu’un polyvalent. Il est intéressant de noter que le Destroyer joue également très bien le rôle de « porte avion », pouvant emporter parfois jusqu’à une centaine d’appareil de chasse, de bombardement ou autre dans ses cales, ce qui assurent encore mieux sa défense ainsi que son potentiel opérationnel.</blockquote>

<div class="Séparateur"></div>

<blockquote><div class="Titre1">Rang 7 : Vaisseau de classe Star Dreadnought</div>

<img class="Déco" src="http://i71.servimg.com/u/f71/11/44/02/55/base_d21.jpg"><div class="Légende">Star Dreadnought Fédéral accompagné de Destroyers Stellaire en patrouille, il s’agit de l’un des plus gros navire de guerre galactique existant</div>

De tous les navires de guerre, les Star Dreadnoughts sont clairement les plus redoutables : dépassant cinq kilomètre en longueur, il n’existe aucune taille maximale et toutes les nations qui en sont doté les transportent en navire amiraux commandé par les plus grands noms de leurs flottes respectives. Ils sont l’équivalent des Titans dans l’espace, qu’ils éclipsent sans difficulté rien que par la puissance de feu qu’il déploie, un Star Dreadnought peut facilement combattre plusieurs navires de guerre ennemis sur plusieurs fronts, y compris son dos, sans éprouver la moindre difficulté. Pour un navire d’une classe inférieure, même la stratégie du suicide sera futile : les boucliers d’un Star Dreadnought sont si résistants qu’ils sont capables d’encaisser sans problème l’impact, même à vitesse maximale ! Enfin, ce sont des forteresses ambulante transportant les effectifs d’un corps d’armée au complet, soit une dizaine de division tout équipée et plusieurs bases préfabriquées pour les navires de guerre les plus gros, leurs permettant d’assurer une grande campagne à eux-seul. L’on dit que rien ne peut arrêter un Star Dreadnought, hormis un autre. Les Shilohs pensaient détenir la parade avec le navire du dessus, l’immense Vaisseau Monde, qui leur sert autant de navire amiral que de demeure, mais ils l’ont amèrement regretté lorsque le Star Dreadnought Oni Right To Rule pulvérisa l’un d’entre eux.

Alors qu’ils n’imitent pas les Destroyers, les Orks se sont naturellement lancé dans le projet fou d’imiter des Star Dreadnought. L’assemblage final donne quelque chose d’étrange ou des débris de nombreux navires de guerre galactique sont associée à des roches d’astéroïdes afin de former ce que l’on nomme des Space Hulks. Au niveau performance, ses navires sont clairement inférieur au Star Dreadnought, cependant, ils sont plus nombreux et même détruit, ils ont tendance à se fracturer en plusieurs morceaux qui peuvent miraculeusement survivre à une entrée dans l’atmosphère et devenir des navires de transports de fortune a des milliers et milliers d’Orks prêt à en découdre et libérer de la frustration de laisser les Artilleurs et pilote « Krazer a leurs place ! ». Les Oni sont la nation disposant actuellement le plus de Star Dreadnought, suivit par les Eredars et la Fédération Terrienne. Les Karaks disposent également de deux navires de ce type tandis que la Compagnie Dorée utilise un vieux modèle de Star Dreadnought Fédéral comme base mobile pour ses opérations. Qu’importe les actions militaires qui seront entreprise bientôt, elles mettrons en scène ses terribles machines de guerre sans l’ombre d’un doute.</blockquote>
avatar
Cap'
Admin

Messages : 45
Date d'inscription : 22/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum